Rédiger CV au Québec,

Comment rédiger un CV au Québec ?

Beaucoup de gens, surtout des nouveaux arrivants au Québec se posent la question comment rédiger leur Curriculum Vitae.

Tenant compte qu’un employeur scanne votre CV durant seulement six secondes pour voir si votre profile correspond, voilà quelques trucs pour éviter que votre œuvre précieuse se ramasse rapidement dans la poubelle.

D’abord, la notion de Curriculum Vitae n’est pas la même au Canada qu’en Europe ou ailleurs.

Curriculum Vitae OU « RESUME » ?

En Europe, il n’y a pas de différence entre « resume » et CV, tandis qu’en Amérique du Nord, le concept est totalement différent. Un « resume » est une page avec un aperçu de votre expérience de travail, diplômes, qualifications. À la limite, un « resume » pourrait vous servir pour postuler pour des emplois qui demandent peu de qualifications ou pour des compagnies qui embouchent rapidement.

Quant à lui, un CV, est une œuvre plus académique, qui comprend votre expérience de travail, vos réalisations et d’autres choses. Il est fortement recommandé de ne pas en dépasser trois pages.

Dans la pratique, il existe deux modèles de CV : chronologique et fonctionnel. Il peut, également, en avoir un combiné des deux.  

CV CHRONOLOGIQUE

Ce type est le plus rependu présentement. Il s’agit d’écrire en ordre chronologique vos expériences de travail et les diplômes obtenus. Commencez toujours par les expériences les plus récentes.

Ce modèle est simple, facile à lire et apprécié par les employeurs. Cependant, il est recommandé dans un monde idéal. Les gens ayant des longues périodes d’absence sur le marché du travail ou avec des changements fréquents de poste seront désavantagés. De même, les nouveaux arrivants, sans aucune expérience au Canada.

CV FONCTIONNEL

Ce type de CV met de l’emphase sur votre expérience de travail et vos connaissances. Ce modèle s’adapte mieux pour des emplois qui demandent des compétences particulières. Il cache aussi les périodes sans travail ou les changements fréquents de poste. Dans la rédaction, commencez avec vos données personnelles et, ensuite, vos diplômes obtenus. Mettez l’accent sur votre expertise dans les domaines hautement qualifiés (la connaissance d’un ou des plusieurs logiciels de programmation, compétences linguistiques, spécialisations, etc.).

En ce qui concerne vos compétences linguistiques, soyez franc et n’exagérez pas. Il est pris pour acquis qu’au Québec, vous devez maîtriser le français suffisamment pour répondre aux exigences de travail. Assurez-vous de combler cette lacune, surtout si votre emploi demande de remplir de longs rapports, animer des réunions et parler au téléphone avec les clients. Dans le cas contraire, vous allez exaspérer votre patron et vos collègues de travail et, vous risquez de vous faire mettre à la porte rapidement.

Contrairement à ce que la plupart de gens pensent, être bilingue ne signifie nécessairement pas de parler parfaitement le français et l’anglais. Il peut en avoir des gens bilingues espagnol-français ou tout autre langue. « Fonctionnel » c’est un qualificatif meilleur que « bien » pour décrire la maîtrise linguistique et, « connaissances » mieux qu’« un peu ». Si vos connaissances d’espagnol se résume seulement à « quiero una cerveza », alors c’est préférable de rien marquer.N’essayez pas d’impressionner votre employeur avec vos connaissances linguistiques, surtout si l’emploi pour lequel vous postulez n’a aucun rapport. Souvent, cela peut être pris pour du snobisme, manque de modestie ou même, vous pouvez être considéré trop qualifié pour l’emploi en question. Si le travail est plutôt manuel, c’est plus important d’écrire les trois « compétences » recherchées par la plupart des employeurs : « bonne condition physique », « travaillant », « ponctuel ».

Personnellement, j’ai utilisé avec succès un gabarit de CV combiné (mixte) qui comprend les sections suivantes, dans l’ordre : Informations personnelles, « COMPÉTENCES », « FORMATION », « EXPÉRIENCE PERTINENTE », « AUTRES EXPÉRIENCES DE TRAVAIL », « LANGUES PARLÉES ET ÉCRITES », « CONNAISSANCES INFORMATIQUES », « AUTRES ACTIVITÉS », « LOISIRS » pour finir avec la célèbre phrase : « RÉFÉRENCES FOURNIES SUR DEMANDE ».

Pour les informations personnelles, essayez d’être le plus discret possible. Résumez-vous au nom et aux informations de contact (adresse, un ou deux numéros de téléphone, courriel). Ne mettez ni votre état civil, ni votre statut au Canada, ni votre numéro d’assurance sociale ou d’autres informations confidentielles.

Au Canada c’est mal vu de mettre sa photo sur le Curriculum Vitae, sauf s’il s’agit d’un emploi où l’apparence physique est importante (serveur/serveuse, mannequin, etc.). Cependant, un lien vers l’un des réseaux sociaux (LinkedIn par exemple) est de plus en plus utilisé. Par contre, faites attention à ce que vous postez sur votre Facebook; mieux faire que le contenu de votre compte soit visible seulement pour les amis.

Dans la rubrique, « EXPÉRIENCE PERTINENTE », n’oubliez pas de faire une liste avec 3-4 paragraphes très courtes pour mentionner vos principaux tâches que vous ayez eu à accomplir ( par exemple : «modélisation 3D en AutoCAD »). Soyez modeste et honnête, comme pour la maîtrise des langues.

La mise en page est aussi extrêmement importante. Ne chargez pas inutilement votre CV, il doit avoir l’air épuré, facile à lire et à comprendre.  N’utilisez pas d’abréviations, sauf si vous n’avez pas d’autre alternative ou si l’espace vous manque vraiment. N’essayez pas de faire votre Curriculum Vitae en couleurs, ça ne sert à rien (sauf si vous postulez pour un emploi en lien avec le design graphique). Au contraire, ça peut vous nuire, car ils circulent beaucoup, sont souvent photocopiés et envoyés pas fax (oui, beaucoup de compagnes en utilisent encore aujourd’hui) et les couleurs pales risques de devenir indéchiffrables.

En ce qui concerne la police d’écriture, utiliser « Comic Sans MS » ce n’est pas vraiment la meilleure idée. Préférez mieux le style classique : Garamond, Times New Roman, Arial ou Verdana. Si vous voulez vraiment impressionner votre employeur, Helvetica est une bonne alternative.

Il est fortement recommandé de ne pas faire abus de votre imagination et de se limiter à maximum trois polices de caractères. Essayez d’alterner la hauteur de votre police pour les titres, sans utiliser trop de majuscules, car ce type de police donne une connotation d’agressivité. Une hauteur de 12 est juste pour la plupart du contenu.

Avant d’envoyer votre CV, n’oubliez pas la lettre de présentation qui est, elle-même aussi, extrêmement importante pour parler de votre motivation personnelle. Relisez-les deux-trois fois et, si vous avez besoin, demandez à quelqu’un de vous les corriger. Vous pouvez bien sûr demander à un expert de les rédiger à votre place pour avoir la tranquillité d’esprit. Express CV peut vous aider dans la rédaction et révision de votre CV à un coût modique.

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud
En créant un compte, vous acceptez nos Termes et Conditions